Comment travailler dans le domaine de la fete


Dès votre enfance, vous vous êtes frotté à la plupart des instruments : au piano, au trombone, à la trompette… Et puis, vous avez eu l'âge de sortir, et vous avez découvert le microcosme fascinant de la musique électronique. Dès lors, vous vous avez été animé par un unique souhait : investir la place du disc-jockey à la table de mixage… Ainsi, tandis que vos amis se posent des questions sur leur job futur, préparent des demandes pour des classes prépa ou s'acharnent à tenter leur chance à des examens pré-sélectifs, vous avez une idée immuable en vue : devenir le nouveau Martin Solveig.

A vos yeux, effectivement, pas besoin de concours ni de masters, même si vous devriez faire en sorte de vous plier à un parcours académique concernant la zizique. En effet, dans la peau d'un disc-jockey, vous serez obligé de posséder de excellentes bases musicales, en vue de composer les compositions les plus surprenantes ! Mais l'essentiel en qui vous concerne, en particulier, à partir de maintenant, c'est l'entraînement. En effet, on ne s'improvise pas disc-jockey. Pour réussir à percer, vous devrez en passer par énormément d'exercice et une bonne dose de persévérance.

Pour commencer, faites vos achats. Vous dénicherez aisément une sono portable pas cher sur le net. Préférez un équipement haut de gamme, car mixer avec une mauvaise sonorisation, par exemple, reviendrait à s'essayer à faire du piano sur un support discordant !

Pour vous faire connaître au public, arrangez-vous pour servir de disc-jockey dans des soirées entre proches ; c'est un truc efficace pour vous exercer. Pour finir, dès vous êtes certain d'être au point, lancez-vous à la conquête des discothèques de votre région. Dès que vous aurez signé un engagement, les suivants devraient être garantis !


Article de Thibault en date du 14/01/2015
 

Copyright Alibabaweb